Programme journée d'étude - Genre et carrières politiques : quel dialogue?

Voir le bas de page pour télécharger le programme au format pdf. 


Avec le soutien de

 

CENTRE EMILE DURKHEIM-UMR 5116

Science politique et sociologie comparative (ex SPIRIT)

 

LES AFRIQUES DANS LE MONDE-UMR 5115

Société, relations internationales au Sud (ex CEAN)

 

3ème JOURNEE D’ETUDE DOCTORALE

 

 

Genre et carrières politiques :
quel dialogue ?

 

 

 

Jeudi 7 avril 2011

Salle Copernic

Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux

11, allée Ausone – Domaine Universitaire

33607 Pessac Cedex

 

 

Comité d’organisation : Audrey Alejandro, Thibaud Boncourt, Perrine Bonvalet, Rozenn Diallo, Elodie Escusa, Adrien Mazières-Vaysse, Clélie Nallet.

 

Informations : http://www.ajpb.fr | contact.ajpb@gmail.com


PROGRAMME DE LA JOURNEE

 

 

 

8h45                   Accueil des participants

 

9h00                   Introduction

                                     

Intervention de Catherine Achin (maîtresse de conférences, Université Paris 8-Saint Denis, CRESPPA-CSU)

 

9h15                   A l'heure de la parité régionale, genre, sphère privée et carrières politiques ne font pas toujours « bon ménage »

 

Clémence Labrouche (Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux)

 

10h15                La publication d'ouvrage dans une carrière d'homme politique, une ressource pour la production de masculinités politiques stratégiques.

 

Clément Arambourou (Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux)

 

11h15                Pause

 

11h45                « Et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à faire de la politique politicienne. » Les rôles politiques de genre au prisme de la carrière

 

                              Maud Navarre (Centre Georges Chevrier, Université de Dijon)

 

 

Les interventions seront discutés par Catherine Achin (maîtresse de conférences, Université Paris 8-Saint Denis, CRESPPA-CSU) et Jean-Louis Briquet (directeur de recherche, CERI, Sciences Po).

 

12h45                Conclusion

 

Intervention de Jean-Louis Briquet (directeur de recherche, CERI, Sciences Po)

 

13h00                Fin des travaux – Buffet offert par l’association (Salon des professeurs)

 

 

Se rendre à Sciences Po Bordeaux

 

En tram : Prendre la Ligne B direction Pessac centre. Descendre à l’arrêt Montaigne-Montesquieu. Sciences Po Bordeaux est sur votre droite, en traversant l’esplanade boisée à la sortie du tramway. Les tickets sont en vente sur les quais du tram.

 

En train : En sortant de la gare Bordeaux Saint-Jean, prendre le tramway Ligne C, direction Quinconces ou Les Aubiers. Descendre à l’arrêt Quinconces. À 50 mètres sur votre droite sur la même place, prendre la Ligne B direction Pessac centre jusqu’à l’arrêt Montaigne-Montesquieu.

 

Genre et carrières politiques : quel dialogue ?

 

Tout comme les autres sciences sociales, la science politique a intégré le concept de genre à sa boîte à outils. Dépassant la catégorie « femmes », les études de genre apportent ainsi une perspective nouvelle en insistant sur « les processus par lesquels l’humanité est divisée en deux groupes de sexe, groupes auxquels sont assignées des fonctions différentes et hiérarchisées ». Cette emphase sur la dimension processuelle des rapports sociaux de sexe permet notamment la prise en compte de leur intersectionnalité avec d’autres variables comme les questions de sexualités, de classes, de générations, de nationalités, etc. Dans le cadre de l’étude des parcours politiques, l’intégration de ces multiples paramètres à l’analyse a en particulier ouvert la voie à une meilleure restitution de la diversité des trajectoires militantes, à un examen de l’apprentissage des pratiques politiques en lien avec les normes de genre, ou encore à une compréhension des ressorts de la différenciation sexuée des professionnalisations politiques. Les études de genre ont ainsi rejoint les préoccupations centrales des analyses en termes de carrières en mettant l’accent sur la diversité des parcours et des pratiques individuels.

 

La troisième journée doctorale de l’Association des Jeunes Politistes de Bordeaux (AJPB) se propose de contribuer à explorer ce lien souvent implicite entre les notions de genre et de carrière dans l’étude des parcours politiques. Jusqu’à quel point les deux concepts sont-ils compatibles voire complémentaires ? Quelles pistes de recherche leur combinaison ouvre-t-elle pour l’étude des engagements militants et des métiers politiques ? Plusieurs dimensions seront privilégiées au cours de cette journée d’étude :

 

·        La notion de carrière invite à se pencher sur la dialectique de la diversité et des points communs de la physionomie des parcours étudiés. Peut-on identifier différentes logiques de carrières politiques au sein de chacun des groupes de genre ou, au contraire, mettre à jour des trajectoires politiques communes à des acteurs sociaux appartenant pourtant à des groupes de sexe antagonistes ? Quels en sont les facteurs de différenciation ? Sont-ils révélateurs de dynamiques de hiérarchisations entre différentes masculinités et féminités en politique ?

 

·        La notion de carrière permet aussi de déplacer le regard vers les différents types de ressources et de contraintes intervenant aux différentes phases du parcours des individus. Qu’apporte à l’étude des trajectoires une analyse du genre en termes de ressources ou de contraintes politiques ?

 

·        Le concept de carrière incite également à mettre l’accent sur les modifications des pratiques des individus au cours des différentes séquences de leur parcours. La manière dont les individus mettent quotidiennement en scène leurs féminités ou masculinités varie-t-elle au fil des différentes phases de leur trajectoire ? Dans l’affirmative, quelles sont les logiques qui sous-tendent ces variations ?

 

·        Le concept de carrière peut être aussi bien appliqué aux trajectoires politiques qu’aux parcours de genre. Y a-t-il donc un lien entre la carrière de genre (mobilités ascendante ou descendante au sein de chaque catégorie de sexe ou entre les catégories de sexe) et la carrière politique ?



Ċ
Ajpb Bordeaux,
18 mars 2011 à 22:55
Comments