Qui sommes-nous ?‎ > ‎Membres‎ > ‎

Victor Marneur

Mail

victor.marneur (chez) gmail.com

Titre de la thèse (en préparation depuis janvier 2012)

"
Les femmes en campagne. Pour une approche comparative des élues municipales dans les communes de moins de 3500 habitants"

sous la direction de Marion Paoletti

Thématiques de recherche


- élus locaux
- élections
- genre
- rural
- pouvoir local

Résumé

L’entrée des femmes en politique est traditionnellement abordée de deux manières. L’une s’attachant à saisir les conditions d’éligibilité des femmes (construction des listes, stratégies de présentation de soi, poids des trajectoires professionnelles, militantes, associatives), l’autre ciblant l’analyse sur l’exercice du pouvoir (type de délégation attribué, prise de parole publique, gestion des temporalités privées/publiques). Cependant parmi ces travaux, qui se sont considérablement développés depuis la loi sur la parité de juin 2000, très peu s’intéressent aux élues des petites et très petites communes. Ainsi nous nous trouvons dans une situation où l’essentiel des travaux académiques sur la parité en politique excluent de facto les espaces où la loi ne s’applique pas (communes de moins de 3500 habitants), c'est-à-dire 92% des communes, soit 83% des élu-e-s municipaux.
Ainsi, notre travail se proposera de réinvestir les catégories d’analyse susmentionnées à l’épreuve de ces espaces délaissés par la recherche. Pour ce faire, nous croiserons les techniques des méthodes quantitatives et qualitatives. Nous tenterons ainsi de dégager une vision globale de la situation paritaire en Gironde en réalisant une sociographie des candidat-e-s/ élu-e-s des communes du département, tout en affinant l’analyse par une approche de terrain ciblée sur quelques communes. Cela permettra d’une part d’investir une dimension comparative qui nous paraît nécessaire, mais surtout de dépasser l’agrégation de données statistiques en travaillant localement à saisir, dans une démarche contextuelle, les conditions d’accès au pouvoir municipal.