Qui sommes-nous ?‎ > ‎Membres‎ > ‎

Johanna Gonzalez

Mail

johisg (chez) yahoo.com

Titre de la thèse
(en préparation depuis 2007)

"Violence symbolique en Colombie : identité et conflit le cas de la guérilla des FARC"

sous la direction de Thomas Lindemann

Thématiques de recherche


- théorie des Relations Internationales
- théorie de la lutte pour la reconnaissance
- analyse des conflits
- développement et Coopération Internationale

Résumé

Le conflit colombien se distingue par sa durée, son intensité et sa complexité. La violence politique quoique importante se trouve noyée dans les antagonismes sociaux, la criminalité, la lutte des différentes factions pour le contrôle des ressources. Or, les travaux réalisés jusqu’à aujourd’hui  sur le conflit colombien ont été effectués sur des grilles d’analyse « classiques » : idéologiques, politiques, économiques. Aucune de ces hypothèses ne suffit cependant à expliquer un conflit qui dure à présent depuis une cinquantaine d’années. Pour cela, l’hypothèse de départ de cette recherche est la théorie de la « lutte pour la reconnaissance »  qui explique les conflits par des « expériences morales qui découlent du non-respect d’attentes de reconnaissance profondément enracinées ». De tels sentiments peuvent fournir la base motivationnelle d’une résistance collective quand le sujet est en mesure de les formuler dans un cadre d’interprétation intersubjectif qui les identifie comme typiques d’un groupe tout entier. Grâce à la thèse d’Axel Honnet, les analyses classiques pourront être complétées utilement par la prise en compte de la dimension morale et identitaire de ce conflit. Étant donnée la complexité de l'objet d'étude (le conflit en Colombie) et la multiplicité d'acteurs (les forces de l’ordre, les narcotrafiquants, les guérillas, les paramilitaires...) ce travail de recherche va se concentrer sur l'application empirique des variables théoriques de la lutte pour la reconnaissance à l'étude d'un seul acteur du conflit colombien: las Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia (FARC). Ainsi, la recherche en cours sur les FARC cherche à définir l'identité du groupe guérillero (qui sont les membres des FARC? pourquoi se battent ils?) et à étudier ses actions (quel est le sens de leur action, comment faut-il interpréter leur discours, quels sont leurs rapports avec la société colombienne, comment se développe leur domination des espaces locaux et régionaux à partir de laquelle s'est construite et renforcée leur identité?).

Publications

“Capítulo IV : La Cooperación Internacional en Ciencia, Tecnología e Innovación en la Educación Superior de Colombia : Informe Nodo Bogotá” (en collaboration avec HUERTAS, Jenny et ALGARRA, Miguel). Dans le livre La Cooperación Internacional en Ciencia, Tecnología e Innovación en la Educación Superior de Colombia : Resultados del Estudio de Caracterización ed. par HERNÁNDEZ CAICEDO, Virginia et RAMÍREZ, Carlos. Bogotá : ASCUN/COLCIENCIAS/Red Colombiana para la Internacionalización de la Educación Superior, 2008. pp. 121- 144.  (430 p.)

« Retos y posibilidades de la cooperación europea », revue Boletín de Coyuntura. Asamblea de la Sociedad Civil por la Paz, Bogotá, no.8, noviembre-diciembre 2004.

Communications


« La théorie honnethienne de la reconnaissance dans la problématique politique et sociale colombienne » avec Juan Felipe CARRILLO. Communication lors du colloque « Relire Ricœur à notre tour : herméneutique et philosophie pratique ». Lisbonne (Portugal). Du 7 au 10 juillet 2010.

«Les pays à revenu moyen face à la coopération internationale au développement : des nouvelles opportunités pour l'Amérique Latine et les Caraïbes » communication pour l'axe thématique II-Développement et Globalisation, Symposium 9 -Coopération au développement entre l'Europe et l'Amérique Latine : des relations horizontales ou des nouvelles dépendances?; du VIe congrès du CEISAL “Indépendances, Dépendances, Interdépendances”. Toulouse (France). Du 30 juin au 3 juillet 2010.

« Marco lógico: métodologia para la elaboracion de proyectos de cooperación internacional », conférence organisée par la Fondation Cambio Juvenil Internacional, Ibagué (Colombie), 28 février 2009.

"Aspectos simbólicos de la violencia en Colombia: FARC, identidad y conflicto", communication lors du workshop "Changing Political Structures in Latin America", IV NOLAN Conference, Bergen (Norvège), 10-12 septembre 2008.