Qui sommes-nous ?‎ > ‎Membres‎ > ‎

Jérémie Cornut

Docteur en science politique

Mail


jeremiecornut (chez) hotmail.com 

Titre de la thèse (soutenue en 2012)


"Le pragmatisme et l'analyse des phénomènes complexes dans la théorie des relations internationales. Le cas des excuses dans la diplomatie américaine"


sous la direction de Dario Battistella et Stéphane Roussel


Expérience professionnelle 


Chercheur associé, Chaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes, UQAM, depuis janvier 2008.


Enseignant pour le cours POL-1400, Introduction aux Relations Internationales, UQAM, Été 2008 (cours de première année de 45 heures).


Auxiliaire d’enseignement pour le cours POL-5440, Politique étrangère du Canada, UQAM, Hiver 2008.


Auxiliaire d’enseignement pour le cours POL-5840, Administration des Organisations Internationales, UQAM, Hiver 2007. 

 

Formation universitaire 


2006-à ce jour


Doctorat en cotutelle entre l’Ecole doctorale de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux (sous la direction de M. Dario Battistella) et l’Université du Québec à Montréal (sous la direction de M. Stéphane Roussel). Sujet : une étude pragmatique des excuses dans les relations diplomatiques. 


2002-2006 


Institut d’Études Politiques (Sciences Po) de Bordeaux et Université de Turin. 

 Obtention du Diplôme et du Master en Affaires Internationales de l’IEP de Bordeaux, après présentation d’un mémoire intitulé « Les excuses comme mode de réparation en droit international ? », mention Bien.

 Dans le cadre de la Filière franco-italienne, échange avec la faculté de sciences politiques de l’Université de Turin, Italie : après deux séjours en Italie de un an chacun (Années universitaires 2003-2004 et 2005-2006), obtention des diplômes italiens de premier et second cycle, dont le second avec félicitations du jury et mention spéciale. 


2000-2003 


Classes préparatoires (Lettres Supérieures) au Lycée Champollion de Grenoble : khâgne et hypokhâgne, spécialité anglais. Licence d’anglais, avec spécialisation en études canadiennes, à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3. 


2000 


Obtention du baccalauréat scientifique, mention bien. 

 

Distinction 


Obtention de la bourse d’excellence 2006 de la faculté de science politique et de droit de l’UQAM. 

 

Communications 


« Les excuses diplomatiques comme preuves de l’existence d’une anarchie lockienne : les trois degrés d’intériorisation d’une norme », Communication au Graduate  Student  Symposium Canada, Europe and Global Conflict, Queen’s Center for International Relations, Kingston, 9  mai 2008.


« Some bridges do not lead anywhere: why apologizing is not an obligation », Communication à la conférence annuelle de l’International Studies Association, San Francisco, 27 mars 2008.


« Le poids de la Géographie sur l’Histoire: concordance des intérêts donc divergence des moyens entre le Canada et les USA en matière de sécurité », Communication au 10e symposium annuel des étudiants diplômés de l’Institut de la Conférence des Associations de la Défense, 26-27 octobre 2007, Collège Militaire Royal, Kingston.


« Les Québécois face à la guerre : des Canadiens comme les autres ? » communication à la conférence La société québécoise face aux enjeux de défense du Canada, Université du Québec à Montréal (UQAM), 5-6 octobre 2007, Montréal. 


« Sorry, I Don’t Understand What you Mean: Apologizing in International Relations », communication à la Conférence organisée par le European Consortium for Political Research-Standing Group on International Relations, 12-15 septembre 2007, Turin.


« La violence symbolique saisie par le droit international : les excuses comme une obligation pour réparer le dommage moral et politique ? », communication à la table ronde 6 du 9ème congrès de l’Association Française de Science Politique, 5-7 septembre 2007, Toulouse. 

 

Compte-rendu d’ouvrage 


LINKLATER, Andrew et Hidemi SUGANAMI, The English School of International Relations. A Contemporary Reassessment, coll. Cambridge Studies in International Relations, no 102, Cambridge, Cambridge University Press, 2006, 308 p. (paru dans Études internationales, volume XXXIX, no 1, mars 2008).


MACDONALD, David B., Robert PATMAN et Betty MASON-PARKER (dir.), The Ethics of Foreign Policy, coll. Ethics and global politics, Aldershot, Ashgate, 2007, 249 p. (paru dans Études internationales, volume XXXIX, no 1, mars 2008).